La cup : une révolution dans ta culotte !

Cup = Coupe menstruelle.

Certes c'est un dossier pas très glamour mais il me tenait à coeur.
Dans cet article je vais parler de la coupe menstruelle Be'Cup, créée par les laboratoires Mercurochrome® car c'est celle que j'utilise et qui me convient. Elle est vendue en petite et moyenne surface. Perso j'ai trouvé la mienne chez Leclerc.




Tout simplement, pourquoi passer à la cup ?

1. Écologique 


Avec une moyenne de 5 jours par mois pendant 38 ans, une femme utilise près de 12000 tampons et/ou serviettes hygiéniques. 

En terme de déchet on atteint déjà un sacré niveau... Entre les tampons dans les toilettes, les serviettes dans les poubelles et dans la nature, rajoutez à ça les emballages inutiles (packaging, protections plastiques, sachets plastiques...)
Tandis qu'une cup est réutilisable entre 5 et 10 ans ! = protection de l’environnement en réduisant le nombre de déchets.

2. Économique


Comme je disais, une femme utilise près de 12 000 tampons ou serviettes hygiéniques dans sa vie alors qu'une cup s'utilise pendant plusieurs années. 
Sachant qu'une cup = entre 10 et 20 euros...
Voici un tableau très parlant de la marque Fleurcup (que j'ai aussi testé) :



En utilisant une cup, vous économisez largement plus de 2000€ !
Et elle est rentabilisée en quelques mois seulement. 



3. Santé préservée



On arrive sans doute au point le plus important : les effets sur notre santé
Les marques de tampons utilisent du viscose et du coton. SAUF que 
- chaque année plus de 30 tonnes de pesticides sont pulvérisés sur 15 hectares de coton aux EU
- le viscose est fabriqué grâce à la pulpe de bois, qui dans son processus de conversion utilise une centaine de produits chimiques

Rajoutons à ça l'utilisation du chlore pour blanchir les tampons, qui est l'élément le plus nocif. Ce blanchiment crée un groupe de produits chimiques très dangereux dont la dioxine, très mauvaise pour notre santé.

Voici le bilan de l’OMS sur la dioxine : 
 Les dioxines sont très toxiques et peuvent provoquer des problèmes au niveau de la procréation, du développement, léser le système immunitaire, interférer avec le système hormonal et causer des cancers. Une exposition brève de l’homme à de fortes concentrations en dioxines peut entraîner des lésions dermiques, comme la chloracné (ou acné chlorique), la formation de taches sombres sur la peau et une altération de la fonction hépatique. L’exposition de longue durée s’associe à une dégradation du système immunitaire, du développement du système nerveux, du système endocrinien et des fonctions génésiques. Le CIRC l’a classée dans les «cancérogènes pour l’homme». En revanche, elle n’altère pas le patrimoine génétique et, en deçà d’un certain niveau d’exposition, le risque cancérigène serait négligeable. 
(infos trouvées ici)

.... Donc en conclusion, les marques produisent de la merde et du danger en profitant du fait que nous les femmes sommes OBLIGÉES de les utiliser et à haute fréquence. Ce sont des produits de première nécessité, on a rien demandé nous, on subit mais si en plus c'est cher et dangereux pour notre santé. Que faire ? Qu'en est-il de tous ces risques ? 
Des études Suédoises ont fait le rapprochement entre la dioxine présente dans les tampons et l’augmentation des cancers du col de l’utérus. 

Alors voilà pourquoi j'avais envie de faire cet article, on nous cache beaucoup de chose donc ouvrons les yeux ! 
Heureusement qu'il existe des alternatives maintenant. La cup, les tampons et serviettes bio (mais qui produisent encore trop de déchets) ou les serviettes lavables.

Ma cup est fabriquée en France (comme les marques Fleurcup, Lamazuna...) selon des normes de qualités équivalentes à celles d’un dispositif médical.



Elle est 100% en silicone médicale hypoallergénique spécialement conçu pour une utilisation sans danger. Le silicone médical n’absorbe pas la flore vaginale et ne dessèche pas les muqueuses. La matière ne pollue pas les parois vaginales.

= hypoallergénique, sans phtalates, sans bisphénol A, sans latex et sans parfum. Santé et hygiène respectées.


Il n'y a aucun agent blanchissant, ni déodorant. & elle a été soumise à des tests de cytotoxicité* et d’irritation* pour vérifier sa bonne tolérance et compatibilité.

*Selon la norme ISO 10993-5 et la norme ISO 10993-10.


4. Fiable


Contrairement aux autres protections, il n'y a pas de bad surprises telle que les fuites ou les mauvaises odeurs. Comme le sang est à l'abri de l'air, il n'y a aucun problème d’oxydation et donc pas de mauvaises odeurs. La texture et la matière n’entraîne pas de sécheresse vaginale (comme les tampons parfois) et n’entretient pas d’humidité autour de la vulve, (qui peut être responsable de mycoses), comme avec les serviettes.

Vu sa taille et qu'il nous en faut qu'une, elle est facile à transporter, elle se glisse easy dans un sac à main. Elle est idéale en voyage.

En plus on peut la garder jusqu’à 8h! -> sa capacité de recueillement couvre la moitié de ce que perd en moyenne une femme pendant ses règles. Beaucoup de femmes ne la vident que 2x par jour.


Elle s'adapte à toutes les activités du quotidien et gros + pour les sportives et les nageuses : elle reste en place et permet de bouger sans risque de fuite.


C'est ultra confortable, une fois mise en place, on l'oublie. 
Et on peut portez tous les vêtements que l'on veut et même ne rien porter lalalalère !

                                                               

Donc en conclusion, il n'y a que des points positifs sur la cup, qu'attendez-vous pour sauter le pas?
Je sais qu'au début ça peut faire peur, intimider... Certes il faut être à l'aise avec son corps et ne pas avoir de préjugés mais ça vous apportera une liberté et une plus grande confiance en soi.

La planète et votre santé vous remerciera.

ps: si toi aussi tu as des flux assez badasss, prends taille 2 ! (petite dédicace à Bioté Naturelle)

J'espère que cet article aura été assez complet et vous aura convaincu. Y-a-t-il déjà adeptes de la cup ? Ou des filles qui vont bientôt se lancer ? J'ai hâte d'avoir vos retours. :) 

A bientôt, bisous ! 

Carnet Green

CONVERSATION

4 commentaires:

  1. Tellement bien expliqué tout ça!!! Il faut quand même ajouter qu'il faut l'acheter dans un supermarché ou en pharmacie... Éviter de commander sur internet et surtout éviter la marque Fleurcup... Soit disant fabrique en France le courrier provient d'Andorre, et la cup fuit sans cesse... Tu ne m'aurais pas dis d'essayer une autre marque j'en aurais pas parlé avec une autre personne jaurais laissé tomber ce système... Je ne regrette pas d'avoir mis de côte les tampons... Sa coûte cher à l'achat mais c'est très rentable.. on l'oublie complètement c'est tout simplement GENIAL!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Salit salut tête de Bilbo! Comme promis, je vie s lire ton p'tit bloug! (Peut être un peu plus tard si ce que j'avais prévu maaaais c'est lintebtion qui compte! )breeeef passons. Tout catpour dire qu'il est super intéressant et regorge de pleins de petites idées fortes sympathiques, pratiques et utiles! Et de plus il m'intéresse beaucoup pour le p'tit (gros) côté green mis bien en valeur!
    Aller, des bisous mon Bono ��♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon Bojo ! ça me fait trop plaisir merci beaucoup <3

      Supprimer
  3. et bien moi ça fait des années que je l'utilise la cup !!! et c'est très bien.
    bises,
    nath

    RépondreSupprimer

Back
to top