Recette déodorant roll-on maison

Hello, on se retrouve avec un article comme au tout début du blog, un DIY naturel pour faire son produit cosmétique maison. Aujourd'hui, on s'attaque au déodorant, un basique de l'hygiène, c'est le 2ème produit le plus utilisé après le dentifrice !
Tout d'abord, pourquoi est-il nécessaire et important de le choisir naturel ? Tout simplement car (surtout pour les femmes), les aisselles étant très proches des seins, on a noté une forte corrélation entre le nombre de cancers du sein et l'usage de déodorants avec des produits chimiques (les sels d'aluminium entre autres). Alors autant éviter et s'orienter vers des produits sains, respectueux de notre santé et de la planète, non ?


Ensuite, je voudrais faire un point informatif :
Lorsque l'on passe d'un déodorant conventionnel (ou pire : un anti-transpirant) à un déodorant naturel, votre corps va mettre plus ou moins longtemps à s'adapter. En effet, vos aisselles vont devoir expulser les produits chimiques présents et c'est pourquoi, les déodorants naturels ne sont pas toujours efficaces dès le début ! Mais il ne faut pas se décourager ! C'est un peu la même chose pour les shampoings, après-shampoings, masques... Les produits capillaires quoi. Lorsque vous passez du chimique au naturel, il faut laisser le temps à vos cheveux d'évacuer les silicones et autres produits appliqués sur vos cheveux. Le silicone pénètre et enveloppe la fibre capillaire, c'est pourquoi on a de beaux cheveux mais ce n'est qu'en apparence, ça englobe un cheveu en mauvaise santé la plupart du temps. Et quand on arrête, on voit la vraie nature de nos cheveux mais il ne faut pas croire que c'est le naturel qui rend vos cheveux moches. Je reviens sur les anti-transpirants, quelle horreur ! C'est hyper dangereux. C'est un phénomène naturel de transpirer, on élimine par les pores de notre peau, c'est sain d'évacuer, c'est normal ! Empêcher ce processus, c'est garder en soi ce que le corps voulait évacuer et ça, c'est pas bon du tout. C'est pourquoi, même si c'est pas hyper glam' la transpi, c'est nécessaire et au lieu de vouloir l'éviter, on va apprendre à vivre avec et simplement faire en sorte, qu'elle ne sente pas mauvais. Le rôle des déodorants ! On y vient ^^
                                                                    

J'avais déjà fait des tests de déo zéro déchet maison mais c'était généralement des textures "baumes" ou "solides" et plusieurs choses m'ont agacé dans ce format :
1) faut l'avouer même si c'est quelques secondes en plus, à terme j'en avais marre d'en prendre un peu sur le doigt et l'appliquer sous les aisselles, masser et ensuite me laver les mains
2) ceux que j'ai fais moi-même étaient trop agressifs car le bicarbonate n'était pas dissous
3) l'huile de coco faisait des auréoles
4) la texture était galère, il fallait le garder au frigo ou ça déphasait
5) souvent au final, ça n'était pas assez efficace

Et juste pour ces raisons, j'ai arrêté de les faire maison. Du coup, j'en ai testé beaucoup alors j'en profite pour faire un point sur ce que j'ai testé du coup, autant que ça serve !
Le déodorant Schmidt "Thé au jasmin" en stick : hyper efficace, je l'aime d'amour. En plus il est hyper doux car spécial peaux sensibles : sans bicarbonate.
Le déodorant Clémence et Vivien "Le sucré" en baume : pas terrible, je suis satisfaite mais on peut largement faire mieux, convient peut-être pour les personnes suant peu.
Le déodorant Ben & Anna "Nordic Timber" en stick : horrible ! bien trop agressif, en genre 1 ou 2 utilisations, il m'a arraché le dessous des aisselles et idem pour Monsieur.
Le déodorant Lulu Organics au poivre noir en baume : hyper efficace et malgré une utilisation journalière sur plusieurs mois (car il dure, il dureeee !) et bien mon corps ne s'est pas habitué et il a été efficace du début à la fin. Et l'odeur est originale, perso gros coup de cœur !
Le déodorant Acorelle "minimiseur de repousse" en roll-on : efficace en tant que déo mais sur le point de la repousse, je n'ai pas trop vu de différence.
Le déodorant The OHM collection "lavender" en poudre : relativement efficace donc ok pour ceux qui transpirent peu mais côté pratique bof quoi, on saupoudre dans la main et ensuite on applique la poudre sous les aisselles. Un peu agressif du coup en plus.
Le déodorant Les savons de Joya "sans huile essentielle" en recharge : absolument pas efficace sur moi.

Voilà je pense avoir fait un retour sur tout ce que j'ai pu testé ^^ c'est déjà pas mal.
                                                                    

Passons à la recette de mon déodorant roll-on maison. Avant tout, il vous faudra un flacon de type .... roll-on. Yes ça suit dans la salle, j'aime ça ! Alors soit un flacon d'un ancien déo que vous allez nettoyer, désinfecter et réutiliser ou alors, vous achetez un flacon vide spécial déo roll-on.
Dans un soucis d'écologie, j'ai bien sur choisi la première option, généralement ils se démontent assez facilement et vous pouvez nettoyer les pièces une à une. On termine par désinfecter avec de l'alcool à 70°.


Ingrédients


  • 45gr d'eau
  • 2gr d'arrow root (ou fécule de mais)
  • 3gr de bicarbonate de soude (alimentaire : plus fin)
  • 5gr de gel d'aloé vera
  • 10 gouttes d'huile essentielle (ici 5gtes de palmarosa et 5 gtes de sauge sclarée)
  • 7 gouttes de conservateur (type Cosgard ou extrait de pépins de pamplemousse...)


                                                                    

Préparation



1. Préparer vos ingrédients, les peser et désinfecter le matériel.
2. Mélanger au bain-marie l'eau et l'arrow root jusqu'à obtenir une texture "gel".
3. Ajouter le bicarbonate et mélanger bien jusqu'à ce qu'il soit dissous.
4. Retirer la préparation du bain-marie. Or, du feu ajoutez le gel d'aloé vera, la ou les huiles essentielles et le conservateur.
5. Bien mélanger une dernière fois et transvaser dans votre flacon.


                                                                    


Pourquoi ces ingrédients ?




L'arrow root vient épaissir la préparation et lui donner sa texture un peu gélifiée.

Le bicarbonate de soude a des propriétés désinfectantes et absorbantes. De plus, la formule du bicarbonate est basique. Et comme les bactéries qui causent la mauvaise odeur se développent en milieu acide, le bicarbonate empêche le développement de ces bactéries à la surface de la peau et donc limite les odeurs. On entend souvent que le bicarbonate est agressif sous les aisselles et c'est vrai. C'est pourquoi il faut prendre du bicarbonate alimentaire ou cosmétique afin d'avoir la texture la plus fine possible, presque de la farine et non pas des petits grains de sel. J'ai fais le choix du déo en roll-on pour avoir une texture liquide qui permet de faire fondre le bicarbonate dans la préparation et de ce fait, n'avoir aucun problème d'irritation.
Le gel d'aloé vera va contribue à la texture "gel" mais aussi apaiser et hydrater la peau souvent agressée / irritée à cet endroit.
L'huile essentielle de Sauge Sclarée réduit les odeurs de transpiration et aide contre la transpiration excessive.
L'huile essentielle de Palmarosa lutte contre la formation des mauvaises odeurs tout en donnant un parfum fleuri. Elle est également antibactérienne à large spectre et un antifongique puissant.


                                                                    

Voilà, j'espère que cette recette vous plaira ! Personnellement c'est un gros coup de cœur et je suis fière de vous présenter ce petit diy, j'y ai longuement réfléchi et cet ensemble d'ingrédients fonctionnent tellement bien ! J'aurai de l'argent, je l'aurai fait développée haha. Donc estimez-vous heureux que je vous la donne :p je rigole ! Mais vraiment, j'ai toujours trouvé des recettes en baume ou solides mais peu en roll-on donc je suis contente de vous proposer celle-ci. Surtout que du coup, elle convient à tous le monde, même les aisselles fragiles ! Et clairement, cette recette est hyper économique, la grande majeure partie de la recette c'est de l'eau et ensuite les proportions des autres ingrédients sont minuscules et ce sont de base, des produits pas chers du tout. Pour les femmes enceintes ou allaitantes, je vous conseille de retirer les huiles essentielles.

À très bientôt, bisous,


  • Carnet Green

CONVERSATION

5 commentaires:

  1. Merci ! J'ai moi-même testé des déodorants maison, le problème des auréoles sous le bras grasses est ce qui m'a le plus dérangé ! Ta recette tombe à pic :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    À la place du gel d aloe verra, peut on mettre directement la sève des feuilles d aloe verra ?

    RépondreSupprimer
  3. Hello, article intéressant !
    Par ailleurs la sauge sclarée ralentirait la repousse des poils, pas mal non ?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, j ai remplacé le bicarbonate par de l argile blanche. A voir, merci pour la recette en tout cas.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour , peut on remplacer les 10 gouttes d'huile essentielle par d'autre huile essentiellle ?
    D'avance Merci

    RépondreSupprimer

Back
to top