HENAO : salon de coiffure naturel et végétal

Hello, aujourd'hui, un nouveau format débarque sur le blog. Un mélange entre un article "bonne adresse" et "interview".

Je vais vous présenter mon petit havre de paix, ce salon est réellement un endroit merveilleux, zen et rempli d'ondes positives. Cela vient sûrement beaucoup de la personne qui tient ce salon, Aline, la personne la plus adorable et bienveillante que je connaisse, je suis tellement heureuse que nos chemins se soient croisés ! C'est pourquoi aujourd'hui je vous présente Aline et son salon à travers quelques questions / réponses.



Même si cet article ne servira pas à tout le monde, j'espère que les personnes de la région seront ravies d'apprendre qu'un salon green existe et qu'elles pourront, elles aussi, se faire chouchouter. Cependant, les réponses qu'Aline apporte, sont utiles à tous !

Ce que moi, j'apprécie énormément : le cadre est nature et très relaxant. Aline est douce, à l'écoute et la coiffeuse la plus douée que j'ai eu : je lui confie mes cheveux les yeux fermés. Je lui ai clairement posé la question : qu'est-ce qui irait le mieux avec la forme de mon visage ? Elle m'a expliqué pourquoi, m'a parlé de la forme de mon visage, m'a donné une ordre d'idée, je lui ai dis d'accord et elle m'a coupé 20 cm. Je ne regrette absolument pas et elle avait complètement raison ! Je me préfère 1000 fois comme ça. De plus, c'est pas le service express genre shampoing, coupe et dehors. Mais à la place, on commence par discuter, voir ce que l'on va faire : coupe, coloration, soin ? Ensuite, on passe au bac pour le shampoing mais on a le droit à un siège massant ! Rajoutons à cela, qu'avant le shampoing, elle nous fait un soin du cuir chevelu en fonction de notre type de cheveux (type bain d'huile ou autre) avec massage du cuir chevelu : moment de détente incroyable !


C'est parti pour l'interview ! Je rappelle que ce sont des questions que vous m'avez transmises lors d'un questionnaire. Si d'autres questions vous viennent à l'esprit, n'hésitez pas à les poser en commentaires, nous vous répondrons. Oui Aline a promis de passer dans les commentaires 

Tout d'abord : Où se trouve le salon Henao ?
Il est dans le petit centre commercial "Espace Candide" situé route de Meyrin, 01210 Ferney-Voltaire. Dans l'Ain mais tout tout tout collé à Genève ! Ça peut intéresser aussi nos ami.es suisses :)

Pourquoi "Henao" ?
Elle n'a pas voulu quelque chose de classique comme "Aline coiffure", elle voulait que son salon devienne une marque et se différencier par rapport aux autres salons. Elle a passé une journée entière, avec son frère à réfléchir au nom de son salon, ils ont feuilleté le dictionnaire entier pour avoir une définition qui leur convenait, au final henao est une des déclinaisons de "henné" : henné, henna, henao. Ça permet de souligner le côté naturel et végétal qu'elle propose.


As-tu toujours été coiffeuse ? Qu'est-ce qui t'as fais choisir ce métier ?
Avant elle était recruteuse. Elle étudiait les postes et devait trouver un intérimaire. Cependant, elle avait une envie grandissante d'aider et d'être au contact des gens qui grossissait en elle. Elle voulait rendre les gens plus beaux, plus heureux, elle voulait se sentir utile. Elle aime également beaucoup travailler avec des femmes et pour les femmes, comme une volonté de sonorité.


Quand et pourquoi, avoir choisi le naturel et le végétal ?
Le déclic est arrivé lorsqu'elle était enceinte de son 2e enfant. Elle était à l'époque coiffeuse dans un salon classique. Elle s'occupait d'une femme qui lui a dit qu'elle ne voulait pas faire de coloration chimique car elle était enceinte. Aline a eu un électrochoc quand elle même enceinte, faisait des colo chimique à longueur de journée... Elle ne voulait plus s'infliger ça, arrêter de nuire à sa santé et la santé de ses enfants.* Suite à sa prise de conscience, son salon a changé de manager, c'est suivi une dépression, bref ça n'allait plus... Elle a ensuite trouvé un travail dans un salon un peu plus naturel, c'était une évidence, la chimie c'était fini ! Plus tard, elle a perdu son travail. Elle a profité de cette période pour se former sur les colorations végétales afin de se professionnaliser. Elle a suivi un cursus de la marque Hairborist. Elle a fait énormément de recherches, elle a pris contact et échanger avec de nombreux coiffeurs pour en savoir plus sur la technique, car entre la théorie et la pratique, il y a un grand décalage.
* Elle se souvient d'une étude OMS qui a démontré que si une femme faisait des colorations chimiques, elle et les 2 générations suivantes, auront 87% de risque en plus d'avoir un cancer.



Qu'est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?
Travailler la couleur des cheveux et voir la brillance qu'apporte le végétal, les reflets...

Comment bien entretenir sa coloration végétale ?
Utiliser un shampoing naturel et veiller à ce qu'il ne contienne pas de sodium laureth sulfate. Espacer au mieux les shampoings, minimum tous les 4 jours. Faire un bain d'huile 1/semaine ou tous les 15 jours, c'est bénéfique pour la couleur et les pigments. C'est important de toujours refermer les écailles des cheveux après chaque shampoing, ça permet de leur éviter d'être agresser par les éléments extérieurs. On peut utiliser le rinçage au vinaigre de cidre ou un conditioner / masque / après-shampoing.
Aussi, l'idéal est de toujours faire 2 shampoings : le premier retire le gras, le sébum accumulé et le deuxième lave. & je dois dire que depuis que j'applique cette règle à la lettre, ça a changé la vie de mes cheveux. J'avais toujours des démangeaisons, les cheveux plats sans volume, qui regraissaient rapidement, tout simplement car un seul shampoing ne suffisait pas, ça ne lavait pas assez... Ah et aussi, je fais un après-shampoing à chaque fois. Et bien, ma crinière te remercie Aline !

Coup de cœur zéro déchet, on peut aussi acheter son shampoing et le remplir au salon !

Est-ce que le sèche-cheveux, le fer à lisser/ fer à friser sont mauvais pour les cheveux ?
Tout n'est pas à mettre dans le même panier. Le sèche-cheveux permet de faire briller les cheveux, la température est autour de 130°, on peut mettre sur l'air moins chaud et surtout ne pas coller l'embout directement sur les cheveux. Le sèche-cheveux est malgré tout intéressant, surtout l'hiver, quand les cheveux mettent longtemps à sécher. En effet, ça peut provoquer des démangeaisons ou des racines grasses... Mieux vaut sécher la tête en bas, ça permet de décoller la racine et ainsi le sébum s'écoulera moins vite, ce qui fait durer notre shampoing plus longtemps = les cheveux regraissent moins vites.
Par contre, les fers à lisser / friser sont entre 160 et 210° et c'est donc plus agressifs que le sèche-cheveux, ça endommage beaucoup plus. Si vous en utiliser encore, éviter de le faire tous les jours et glisser le fer rapidement, n'attendez pas avec le fer sur les cheveux. Les cheveux détestent, ça les brule réellement. Et une fois, les cheveux abimés, on ne revient pas en arrière, c'est comme les pointes sèches, les fourches, la seule solution c'est de couper, on ne récupère pas.

Peut-on retirer un henné raté ? Si oui, comment ?
Si c'est votre premier, il va partir au fil des lavages, sinon non, il va falloir faire avec, on peut juste accélérer son départ grâce à la détox à l'argile verte (avec lait de coco pour éviter que ça assèche trop), à laisser poser 20 minutes.


Est-ce compliqué de faire une coloration végétale seule ? Quelles sont les choses à faire et au contraire à ne pas faire ?          
Il faut être avant tout ORGANISÉ. Il faut bien réussir à appliquer rapidement et uniformément le henné sur tous les cheveux.

Tes conseils pour réussir à couvrir les cheveux blancs au végétal ?
Il faut faire 2 applications. La première pose doit être orange/rouge (à hauteur de ton) puis on lave, on sèche. Ensuite on vient faire un indigo, il va annuler, neutraliser le côté orange.
Il faut terminer avec un rinçage au vinaigre, il va fermer les écailles. Ensuite on ne touche plus, on attend 48h, que le henné s'oxyde.
Si on veut une coloration durable, qu'elle tienne, il faut être régulier. Au début, le faire 3x tous les 6 semaines, puis on écarte les poses car ça tient plus longtemps. Plus on fait, plus ça tient.
Il faut savoir que le henné noir n'existe pas. Ce n'est pas naturel, ça a été créé par l'homme, on rajoute de l'oxyde de fer dans la poudre.


Est-ce que la permanente est bien pour les cheveux ?
Pas du tout naturel, c'est une technique assez agressive, elle rompt complètement la structure des cheveux.

                                              

Voilà, j'ai terminé avec les questions que vous m'aviez transmises, j'espère que vous aurez aimé cet entretien, en attendant si vous avez d'autres questions ou juste un mot d'amour à nous dire, rendez-vous dans les commentaires, Aline et moi, vous répondrons !











ci-dessus, la joli déco et sélection spéciale noël au salon... espérons que cette année, le salon puisse rouvrir pour décembre. Envoyons lui plein de soutien !

Belle journée / belle soirée à vous,
à bientôt,

Carnet Green

CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Merci pour cet article Valentine. J'ai découvert ton Instagram il y a à peine une semaine, je découvre aujourd'hui ton blog et je tombe sur ton article !! Je ne te raconte même pas ma surprise de découvrir qu'un salon de coiffure naturel existe à 15 min de chez moi o_O
    Merci merci merci ! J'ai hâte de pouvoir rendre visite à Aline :)

    RépondreSupprimer

Back
to top